Invocation
MageGaHell Aerth
Aerth, récits fantastiques
2 commentaires     T T T  
To Aru Majutsu no Index

To Aru Majutsu no Index

(MageGaHell’s Blog - Anime/Manga - 12/12/2008)

Des lolita-nonnes, des chibi-kawaii-sensei, des magiciens, des psionistes, des alchimistes, des vampires, des lycéens, des maids, des robots... Suzumiya Haruhi no yūutsu ou un délire du style ? Non, c’est To Aru Majutsu no Index !

To Aru Majutsu no Index (traduction en gros : Un Index Magique, index au sens de catalogue, pas le doigts, je vais pas vous parler de Bible Black) est un anime (et un manga, et des livres, mais je vais déblatérer sur l’anime) que m’a fait découvrir Myllena.
Je vais donc parler des 10 premiers épisodes que j’ai vu, inutile de me demander comment.

L’histoire :

C’est l’histoire de Tōma et d’Index (oui, c’est son nom) et des moult personnages étranges qui gravitent autour. Le lieu d’abord : cela se déroule dans une ville futuriste (et écolo : y’a des éoliennes partout !), japonaise et... Académique. Un ville pour les étudiants. Si. Et notamment pour les "Esper" (ou Power Users). Des humains douées de pouvoirs psychiques, naturels ou développés par la Science (et cette ville universitaires, qui a un cursus spécial). Tōma est un Esper malchanceux de niveau 0 (un quidam banal quoi), à une exception près (cf sa fiche), qui découvre un beau jour une (très) jeune nonne pendu à son balcon. évidemment, ce genre de nécessité attire les ennuis... Notamment d’étranges "Magiciens" (pas des Espers, mais des gens qui utilisent des incantations. Rien à voir. Croyez-moi) et autres cabales occultes...

L’histoire va vite se compliquer, jusqu’à la confusion (qui est méchant ? qui est gentil ? qui fait quoi ? pourquoi ?). Notamment à cause de nombreuses histoires de perte de mémoire, un élément central dans cet anime... Mais bien sûr, il y a un quota de pouvoirs et de baston pour nous contenter !

Les personnages :

Tōma Kamijō : le héros. Lycéen "banal", ce qui fort étrange vu dans quel ville il est. Il est considéré comme un Esper de level 0 (un gars normal quoi). Pourtant, il possède Ze Power Of Doom Du Héro : l’Imagine Breaker. En gros, il peut annuler/contrer/effacer tous sort magiques, tous pouvoirs psychique ou divins avec sa main droite (et uniquement celle-ci). Bref, tant qu’il peut contrer avec, il est invincible. Ah, au passage son pouvoir annule aussi sa chance (considérée d’après Index comme un cadeau de Dieu) et ainsi donc sa vie est pitoyable et parsemer de gamelles (et de loli, donc ça va en fait). A noter : pour un "héros lycéen", il ne souffre pas (pas trop) de syndrome Shinji, mais sans pour autant verser dans l’exubérance et le "foncer tête baisser" (un peu quand même, mais son pouvoir le lui permet ^^). Comme tout lycéen d’anime, il vit seul dans son appart (pourris par la malchance), qu’il peuple peu à peu de son harem.
Spoiler :


Index : l’héroïne (ou le boulet du héros). Elle est sensée être une nonne, chose douteuse au vue de son physique (il les recrute bien jeune ^^) et de son comportement (égoïste, goinfre, rancunière, râleuse, tsundere, ...) Elle aime manger, dormir et Tōma (qui l’a trouvé écrasée sur son balcon et mourrant de faim). Elle exprime sa contrariété en mordant (Tōma). Elle dispose d’une toge protectrice de niveau ultime (théoriquement capable d’arrêter les coups et la magie), "The Walking Church". L’ennuie c’est que sur ça que Tōma a fait la démonstration de son pouvoir... Anéantissant la magie divine à l’occasion (et au passage dénudant la nonne). Donc maintenant c’est juste un vêtement voyant, peut pratique et qui tient avec des épingles.

Dans sa mémoire (parfaite) sont stockés 103 000 livres de "magie interdite" (le Index-Librorum-Prohibitorum, d’où son nom). Ces données lui ont été implanté par l’organisation "Necessarius" (aka "Church of Necessary Evil"), une branche de l’Eglise d’Angleterre. Cette mémoire permet aux membres de l’Eglise de combattre les méchants vilains sorciers (c’est très "Celui qui règne par le feu périra par le feu"). En effet, en connaissant tous les sorts, il est aisé de trouver un moyen de les contrer. Notons qu’Index n’est (normalement) pas magicienne elle-même : elle sert juste de bibliothèque ambulante à ses partenaires. Cependant, il lui est possible d’utiliser la magie dans une situation particulière : si elle est trop blessée ou si on tente d’interférer avec les 103 000 grimoires, elle bascule en mode "robot" et balance du méga-sort tirer de ces sources...

L’ennui, c’est que tout ça bouffe énormément de mémoire dans le petit cerveau de cette tête de linotte. Faut donc faire (tous les ans) un "reset" de sa mémoire (hormis les bouquins) avant qu’elle claque d’un anévrisme cérébral. Donc chaque année, Index oublie tout de ces amis/partenaires(amants ?). Ceci est bien sûr insupportable pour notre héros (Tōma, suivez un peu) et pour beaucoup de ces ex-partenaires.

Spoiler :


Stiyl Magnus : Chevelu, piercings, tatouages, manteau sephirotesque, cigarette... Bad Boy ? Que nenni ! Sous ces airs de méchants se cache en fait un des ex-partenaire d’Index, qui veut la protéger (d’une manière assez étrange, certes). Il s’agit d’un magicien du Feu de l’Eglise Necessarius (dont un magicien traqueur de magiciens). Il utilise des sorts de flammes directement (incantation puis Fireball, Fire Sword, ect) ou avec des runes (notamment pour invoquer un super élémentaire de Feu). Bref, un magicien au sang chaud et paternaliste (voire plus...) envers Index.

Kaori Kanzaki : Cheveux long, katana... Une guerrière ? Perdu, il s’agit d’une autre magicienne du Necessarius, la partenaire de Stiyl et une ex-partenaire/amie d’Index qui cherche à la "protéger" (comprenez lui effacer sa mémoire pour que son cerveau ne grille pas). Elle semble utiliser la magie pour renforcer ses attaques (vitesse/précision). Rigolo : son attaque ne consiste pas en une attaque magique, mais en l’utilisant de ’fils’ métalliques. Rigolo 2 : elle porte un... demi-jeans ? A noter : étant une "combattante", c’est une des rares personnes à pouvoirs lutter contre le héros. Et oui, les autres magiciens/espers sont des tafioles au contact.

Mikoto Misaka : Jeune lycéenne (ou collégienne, allez savoir) douée, surement riche, énergique, tout ça. Très énergique, en fait : elle est une des rares Esper "de niveau 5" (le plus bourrin) et elle contrôle l’électricité et les champs magnétique/électrique (elle peut transformer une pièce de monnaie en railgun, blackouté toute la ville, grillé un distributeur de cannette...) Rivale auto-proclamée de Tōma. En effet, elle accepte mal que celui-ci l’est "battue" (aka "soit encore en vie après un thundershot). Forcement, vu qu’il peut annuler toutes les attaques... Notons que leur affrontement est bien débile : Tōma a voulu la "sauver" d’une bande de djeuns dans un geste chevaleresque (ou plutôt, les sauver eux) et elle l’a mal pris... Elle semble en outre avoir une famille compliquée et douée de pouvoirs d’Esper.

Aisa Himegami : une miko (prêtresse shinto) ! ça manquait dans le harem du héros ! Timide, calme voire un rien apathique/résignée/pas gaie, mais doté d’un appétit d’ogre (elle se baffre de hamburger lors de sa rencontre avec Tōma. Son pouvoir est aussi sa malédiction : le "Deep Blood". Son sang attirerait et permettrait de tuer des... vampires ! Oh oui, des vampires, ça manquait après les Magiciens, les Prêtres, les Esper... Associée initialement avec Aureolus Izzard, mais se retrouve dans le harem de Tōma.

Aureolus Izzard (aka "L’homme au pistolet d’Or") : Alchimiste et ancien partenaire d’Index (3 ans avant), mais qui a trahit l’Eglise. Il a prit possession d’une école, qu’il utilise pour ces recherches magiques. Bizarre comme idée, mais pourquoi pas. Il s’est aussi associé à Himegami, afin d’attirer des vampires dans un certain but. Son pouvoir (l’Art Magna) est l’un des plus bourrino qui existe : transformer ses pensées en réalité. Il faut aussi qu’il se pieute avec un aiguille dans le cou...

Spoiler :

Misaka : la soeur jumelle (?) de Mikoto Misaka. Froide, apathique, portant des lunettes "militaires" (genre night vision google). Elle parle d’elle même à la troisième personne, donnant même le "ton" qu’est sensé avoir son dialogue (genre "Misaka a dit d’un ton ennuyé..."). Robot ? Construct biologique quelconque (elle saigne). Sa passion semble être de se battre la nuit sur les toits de la ville avec un gros flingue de sniper à faire pâmer du militaro-otaku. On l’a encore peu vue, donc on ne sait encore pas grand chose sur elle. Son pouvoir semble être identique à celui de Mikoto Misaka en plus faible (elle peut faire griller les puces d’un chat...).

Komoe Tsukuyomi : ... Loli. En fait, il s’agit de la prof’ de Tōma. Petite, très petite, elle ressemble à une gamine (vraiment !) physiquement et dans son comportement... a part que son appart’ est remplis de bières et de cigarettes. Elle est rose et y’a moe dans son nom. Notons que pour aider Tōma et Index, elle est amenée à pratiquer la magie (elle n’est donc pas Esper, Magie et pouvoirs psy étant théoriquement incompatible) sous la direction d’Index. Un perso bizarre et un poil mystérieux en raison de son apparence.

Maika Tsuchimikado : une maid. Il fallait une maid. On l’a encore peu vue là où j’en suis, mais elle est au générique, donc je suppose qu’elle a de l’importance. Il s’agirait de la sœur d’un collégue du héros, habitant dans son immeuble. Elle s’est rendue compte que Tōma "hébergeait" 2 jeunes filles, la nonne étant fort bruyante.

Kuroko : une fille plus, jeune sœur de Mikoto Misaka (ou amie, j’ai pas tout compris, mais elle l’appelle onee-chan). Pas trop d’information pour l’instant, mais elle est Esper et maîtrise la téléportation. Pouvoir utile quand elle taquine Mikoto Misaka sur sa relation avec le héros, ce qui provoque de l’orage dans l’air...

Accelerator (surement un pseudonyme) : cible de Misaka, qui tente de lui tirer dessus au fusil de sniper... Avec pour résultat de faire exploser son propre fusil (on ne sait pas pourquoi). Une belle tête de Evil Boss de Fin de Niveau.

L’avis du MageGaHell :

C’est un anime distrayant, mais confusant. Le rythme est étrange, alternant passages où il ne se passe rien et combat/révélation fracassantes. Cela donne une histoire bien brouillonne, d’autant plus que moult personnages (Importants ? Allez savoir) n’arrêtent pas de surgir au fur et à mesure des épisodes. En plus certaines révélations ou certains retournement de situations sont fumeux (notamment le combat Tōma vs l’Alchimiste aux pistolets d’or). D’un autre coté comme ça chaque épisodes est une surprise et on se demande dans quelle direction ça va aller. ça suffit à me distraire. Bref pour l’instant, dans l’expectative. Moyen+

L’opening :

Le manga (en cours) : http://www.onemanga.com/To_Aru_Majutsu_no_Index/

2 commentaires
Un message, un commentaire ?

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)



Qui êtes-vous ? (optionnel)