Invocation
MageGaHell Aerth
Aerth, récits fantastiques
1 commentaire     T T T  
Slayers - スレイヤーズ

Slayers - スレイヤーズ

(MageGaHell’s Blog - Anime/Manga - 27/02/2009)

Il fallait que je fasse un article (de plusieurs pages !) sur Slayers.
Après tout, il s’agit d’une de mes références principales en anime/connerie et la bouille de Xellos/Zeross (on a des chouette lettres chiantes nous autre occidentaux, hein ?) me sert d’avatar sur le forum Pen of Chaos depuis des éons.

Donc, qu’est-ce que Slayers ?
Déjà, sans le "s", c’est un groupe de métal américain. Passons.
Ici, on va parler d’anime (essentiellement).
Slayers, c’est à la base des romans d’héroïc-fantasy (légendairement basé sur une campagne AD&D) d’un certain Hajime Kanzaka , puis des mangas, puis des animes et des OAV.
Je vais plus particulièrement m’attacher à la série TV (3 saisons, une quatrième en cours), car c’est ce qu’il y a de plus connus.
Bon, j’ai déjà dit que c’est de l’héroïc-fantasy. Mais c’est surtout de la H&F rigolote et bourrine ! Là, ceux qui ont lu mes écrits/noté comment je les ai taggué vont tilter tout de suite : on est dans mon genre de prédilection.

Commençons par présenter les personnages (pas tous) :

Lina InverseLina Inverse (リナ・インバース) : c’est l’héroïne de la série (et des mangas/romans). Jeune sorcière (15 ans au début de la série) surdouée et physiquement sous-dotée (elle complexe sur sa poitrine plutôt plate).
Lina est un personnage mémorable : coléreuse, capricieuse, violente (très), boudeuse, cupide, excitée au delà de l’imaginable et ayant une morale plus que douteuse. Évidemment avec un grand cœur, sinon elle serait classé dans les forces du mal (là, elle est juste ultra-Chaotique Neutre vaguement tendant vers le Bon).
La voix de sa doubleuse (japonaise, évidemment) colle parfaitement à son caractère d’excité(oh, mais attendez, c’est Megumi Hayashibara, qui doubla Faye Valentine et Rei Ayanami, ça a du la changer ^^).
Lina est dotée d’un appétit d’ogre (rivalisant sans peine avec Sangoku et autre Saiyens), doublé d’une focalisation extrême sur la bouffe qui est limite obsessionnelle (des épisodes entiers tournent autour de la bouffe).
Être ami avec Lina est une épreuve : il faut déjà la subir elle et ses lubies, mais il faut aussi y survivre !
En effet, Lina est une sorcière particulièrement bourrine et puissante pour son âge. De plus, son point fort est la magie démoniaque d’attaque, alors forcément quand elle s’énerve c’est la ville qui part en fumée (gag récurrent à tous les premiers épisodes de l’anime où un pauvre village fini oblitéré par la colère de Lina).
Forcement avec ça il court des rumeurs terrifiantes sur elle (et sur sa poitrine), la faisant "Terreur des Dragons" (et plein d’autres surnoms terrifiants et rigolos).
Ce surnom vient aussi de son sort "ultime de base" : le Dragon Slayer (ou Drag Slave ou ドラグスレイーブ ).
Ce sort est le plus puissant de la "magie démonique", vu qu’il fait appel à l’énergie de Shabrani Goudou, le chef des démons.
Pourtant, on notera que les "amis" de Lina arrivent à survivre à ce genre de chose (pas les constructions).
Lina possède ou acquiert ultérieurement 2 sorts supérieurs dans la série : le Giga Slave (sort ultime) et le Laguna Blade (Lame Dimensionnelle ultime).
Elle manie également avec brio les autres types de magie (élémentaires, astrales, ...) à part la magie blanche (quoiqu’elle a un heal mineur) ou divine.
Le péché mignon/but dans la vie de Lina est de voler (et tuer) les voleurs (c’est pas du vol alors, hein, hein ?). Et de manger.


GourryGourry Gabriev (ガウリイ ガブリエフ) : Premier membre du futur groupe "Slayers" rencontré par Lina (dans la saison 1).
Il s’agit d’un épéiste/chevalier qui semble avoir tout les stéréotypes du Paladin : grand, blond aux yeux bleu, sympa... Et d’une bêtise au profondeurs abyssales.
Ah, on ne peut pas vraiment le classer comme Paladin : même si Gourry ne pense (généralement) pas à mal, il ne semble n’avoir aucun connaissance des mots "Ordre" ou "Loi". En plus, il rechigne généralement pas à suivre les actions parfois douteuses de Lina...
C’est donc un guerrier et un sacrément bon. Il est sans égal au maniement de l’épée.
Comme si ça ne suffisait pas, il est doté d’un artefact ultime : l’Epée de Lumière. Arme magique légendaire, elle peut contrer ou absorber (et renforcer) les sorts, blesser et occire les démons même les plus puissant, voir balancer des décharges d’énergie pure.
Comme un sabre-laser, le maniement de l’épée de Lumière (ou Gorn Nova) dépend de la puissance magique de son porteur. Cela semble curieux, mais Gourry a donc un potentiel/énergie magique très élevée, mais il est trop bête pour s’en servir !
La bêtise de Gourry sert souvent de ressort comique, mais permet aussi d’expliquer au spectateurs ce qui se passe ou de lui donner des éléments de background (car y’a un BG bien touffu).
Gourry est un des rares personnages à avoir un appétit rivalisant avec celui de Lina et le seul membre du groupe à n’avoir aucun pouvoir magique.
J’hésite à qualifier Gourry de personnage le plus bourrin du groupe (étonnant vu qu’il ne fait pas étalage de pouvoir capable de raser une ville comme les autres).
Cliquez pour Spoiler !

Gourry Meduse
Son animal-totem est la méduse.
Gourry s’est auto-proclamé "protecteur" de Lina (il l’a "sauve" d’un groupe de bandit). Cette dernière est particulièrement intéressé par l’épée de Lumière que porte le guerrier.
Le couple Gourry-Lina est le couple officiel de la série (même si cette relation n’est pas vraiment "affirmée").
Contrairement à ce que pense une horde de fans, Gourry n’est PAS un demi-elfe (on voit son ancêtre et son épée de lumière dans un OAV draguer avec succès une elfette, mais l’auteur a dit dans une interview que leur relation n’avait mené à rien).

ZelgadisZelgadis Greywords (ゼルガディス・グレイワーズ) : Originalement humain, il est le descendant de Rezo le Prêtre Rouge (un magicien aveugle surpuissant, héros du peuple en apparence, la vérité étant plus complexe) et a été transformé par celui-ci en chimère complexe : 1/3 humain, 1/3 golem de pierre, 1/3 démon mineur. ça en jette.
En conséquence il a la peau (et les cheveux) extrêmement résistantes, ce qui lui confère un rôle de choix en temps que bouclier humain (ou ancre).
Zelgadis est initialement un adversaire de Lina, mais il rejoindra vite le groupe de Lina, dans l’espoir de trouver une solution pour redevenir humain (lui au moins, il a un but, qui servira de fil conducteur dans Slayer Next).
Zelgadis est à la fois un guerrier doué (fort, rapide et résistant, même s’il ne vaut pas Gourry) et un magicien puissant (utilisateur de magie élémentaire et astrale, pas démonique comme Lina).
Zel dispose aussi de nombreuses connaissances scientifiques, magiques et alchimiques de part ses recherches pour redevenir humain.
C’est un personnage (généralement) calme, posé, solitaire voire froid et arrogant, même si il lui arrive de péter un cable de temps en temps (quand les autres sont trop boulets généralement).
Il essaye souvent de "recadrer" le groupe et d’utiliser la logique, ce qui n’est pas gagné avec Lina.
Comme il est un personnage "raisonnable" (mettre beaucoup de guillemets) et "cool" (comprenez égoïste et peu bavard), il ressort moins que le reste du groupe d’agité, mais c’est un personnage sur lequel on doit compter. C’est aussi un des rares personnages à avoir un objectif clairement définit (retrouver son corps humains tout faible).
Même s’il n’a pas l’appétit dantesque de Lina, il aime lui aussi la bonne bouffe (mais en quantité moindre, faut dire que s’il a un estomac en cailloux, ça doit pas pouvoir se dilater facilement).
Il est généralement considéré comme "intéressé" par Amélia, au vue de sa façon de rougir à son propos (pas souvent quand même).
Hypothèse "confortée" par les fanatiques ayant décortiqué image par image leur "Double Incantation de Ra Tilt" afin d’y desceller un choupinou-kawaii-cœur d’amour.


AméliaAmélia Wil Tesla Seylūn (アメリア・ウィル・テスラ・セイルーン) : Jeune princesse (seconde fille) de Seylūn (Seyrun,Seïloon, plein d’orthographes se succèdent pour traduire ce pays), extrêmement énergique mais souvent naïve.
Dans l’anime elle est visiblement plus jeune que Lina et physiquement plus développée "à certains endroits", ce qui lui vaut d’emblée l’antipathie de la sorcière.
Mais ce qui caractérise surtout Amélia, c’est la JUSTICE (là, comme pour la PASSION, faut l’écrire/le penser en font-size 50px, Jaune Doré étincelant).
Amélia voue sa vie à combattre le Mal, défendre la veuve et l’orphelin, être un héroïne du Bien, de la Loi et de l’Ordre (aheum !). Non, ce n’est pas (tout le temps) l’ennemi du groupe de Lina.
La vision de la Justice d’Amélia est extrêmement caricaturale, voire naïve (et exaspérante au possible). Ses speech de justicières sont mémorables : en effet, comme tout Héros qui se respecte, elle déblatère sur les actions de l’ennemi et son comportement si éloigné de la Lumière de la Paix (si). Et de préférence, elle le fait en hauteur (plus c’est haut et invraisemblable mieux c’est).
S’en suit généralement une entrée plus que dynamique (saut périlleux, tout ça) du haut de son perchoir et qui est foireuse à l’arrivée dans 80% des cas.
Amélia est sans doute le membre le plus faible du groupe (de base). Elle est spécialisée en magie blanche, magie astrale et un peu de magie élémentaire, sans toutefois avoir le niveau de Zeldagis.
Notons qu’elle tenta d’apprendre le Dragon Slayer de Lina, avant que celle-ci n’y mette le holà (imaginez un Paladin fanatique et frénétique qui peut raser des villes à la moindre suspicion...).
Comme Zeldadis, son sort le plus puissant est Ra Tilt, le sort ultime de la magie astrale (le truc qui bute du démon/mort-vivant), ce qui nous dit que c’est quand même une bourrine.
Elle dispose aussi de quelques compétences de combat à mains nues, voire à mains nues enchantées (Poing de la Justice !).
Ces compétences, doivent être héritées de son père, le Prince Philionel de Seyruun dit "Le Pacifiste" (aheum !).
Elle semble avoir quelques sentiments pour Zelgadis, trouvant (après un moment tout de même) son look actuel "cool".
Son statut de Princesse lui réserve parfois le rôle de diplomate, et dans ces cas là elle n’aime pas être associée au groupe de Lina, qui est un ramassis d’armes de destructions massives et de chaos sur pattes.
Une rumeur voudrait que sa grande sœur mystérieusement disparu, Gracia, qui serait le vrai nom de Naga le Serpent Blanc, acolyte/faire-valoir tarée de Lina dans les OAV.


Voilà pour les persos du groupe "principal", même s’il ne sont sont pas toujours ensembles tout le temps. Sur ce groupe, se greffe quelques personnages "invités" à partager les aventures des Slayers. Des "membres non-permanent" quoi.

SylphielSylphiel (シルフィール) : Jeune prêtresse amie de Gourry d’avant sa rencontre avec Lina. Elle aime beaucoup beaucoup Gourry-sama à la tête si vide et au corps si musculeux (et elle le trouve gentil).
Honnêtement, elle me parait un peu cruche et fade, surtout comparé aux autres agités du groupe. A mon avis elle n’est là que pour faire avancer le scénario de la première saison et parce qu’il fallait un healer dans le groupe.
ça tombe bien, vu qu’elle ne sait faire que ça (et très bien), à deux exceptions notables prêt (surtout la seconde).
La première, c’est le fabuleux sort dit "Carrot Arrow", un sort de Fire Arrow complètement raté, ridicule et inoffensif... ça en dit long sur le potentiel de Sylphiel en magie élémentaire...
Pour le second, c’est un spoiler : cliquez à vos risques et périls !


Pour une "rivale" de Lina, elle manque quand même d’énergie, de conviction et de fermeté (leur caractère sont même assez opposé, ce qui est logique entre une sorcière hystérique spécialisé en magie noire et une prêtresse spécialise de la magie blanche).

FiliaFilia Ul Copt (フィリア・ウル・コプト) : Personnage de Slayers Try uniquement, dont on pourrait dire (en simplifiant énormément) qu’elle remplace Sylphiel (avec beaucoup plus de punch).
En effet, c’est une prêtresse, une vrai en plus (c’est à dire qui peut utiliser des sorts Divins et non de la banale Magie Blanche).
Mais la comparaison s’arrête là, Filia étant bien plus essentielle à l’histoire (de Slayers Try).
Déjà, soyons bourrins, c’est un Dragon d’Or. Et oui. Elle peut prendre forme humaine, mais imparfaitement (la queue dépasse).
Même sous forme humaine elle conserve une force (et une résistance) draconique, trimballant par exemple une masse énorme (Lina ne peut la porter, Zel oui) sous sa jupe.
Etant un Dragon d’Or, elle est au service du Bien et de la Loi (enfin, surtout de son Temple) et est l’ennemi farouche des Démons.
Ce qui fait un peu tâche avec le groupe de chaotique, surtout quand il y a Xellos (voir ci-après).
Elle "engage" le groupe de Lina "par dépit" (à la base elle a demandé à la sœur de Lina) afin de sauver le monde... Filia est un personnage très entier et toute dévouée à sa mission divine. Mais la fréquentation des Slayers, ses voyages et ses rencontres avec des "ennemis" vont peu à peu lui ouvrir l’esprit (parfois plus que violemment).
Elle et Xellos forme un "couple" (au sens de "gens voyageant ensemble", une relation romantique entre un Démon et un Dragon d’Or n’est qu’un délire de fan) incongru de personnages qui se détestent, se cherchent des noises mais s’entraident.
Elle a une étrange passion pour les pots, prendre le thé et les massues.


XellosXelloss/Zeros (ゼロス) : Il apparait et rejoint(?) le groupe à partir de Slayer Next. Il s’agit d’un personnage de type "kitsune". Vous savez, ces gens aux yeux toujours fermés, souriant, malicieux et comploteurs.
Xelloss se présente comme un prêtre d’un temple local à la recherche de copie d’un manuscrit. Ce qui n’est pas totalement faux, d’un certain point de vue (Xellos tire une certaine fierté à ne pas mentir directement).
Mais en fait, Xellos est un Démon (Mazoku), chose qui devient vite évidente, vu les pouvoirs qu’il manifeste (immunité à la magie de base, téléportation, lévitation "at will", ...).
Initialement, il possède 4 talismans (un pour chacun des "Dieux démoniaque" des 4 Univers, rien que ça) qui lui permettent d’utiliser la magie (en plus ce ces pouvoirs natifs) et d’amplifier celle-ci. Il finira par les vendre à Lina.
Définir le caractères de Xelloss est difficile. Bon ? Certainement pas. Méchant ? Pas forcément. Chaotique ? On dirait bien vu son comportement et ses "farces", mais il fait preuve d’une certaines loyautés et c’est un comploteur/tricheur/trompeur né.
D’ailleurs, Xellos se repose plus sur son astuce et sur son bagout que sur la violence.
Comme pour Shaka de la Vierge, s’il ouvre les yeux, c’est généralement signe d’ennui et l’on découvre alors un autre visage du Xelloss rieur.
Durant tout le début de Slayers Next, il "balade" le groupe de Lina à la recherche de la Clare Bible (pour soigner Zelgadis et pour satisfaire la curiosité de Lina, puis pour sauver le monde), les amenant dans des quêtes parfois ridicules/débiles, pour son plus grand plaisir.
Lina a un certain respect pour Xelloss, surtout pour son intelligence. Elle est pleinement conscience de la puissance de celui-ci et même si elle rêve parfois de l’étrangler, elle ne souhaite pas s’en faire un ennemi.
Zelgadis quand à lui ne l’aime pas du tout, surtout depuis que celui-ci à détruit un manuscrit qui aurait potentiellement pu le soigner.
Quand à Amélia, elle tente de faire comprendre la Justice et le Bien au démon, ce qui l’amuse le plus souvent, même si certaines "Ode à la vie et au bonheur" d’Amélia l’affaiblissent (les Démons se nourrissant des sentiments négatifs, Amélia étant l’inverse). Dans Slayers Try, Xelloss et Filia sont des ennemis naturels forcés de coopérer ensemble, ce qu’ils ne font pas dans la joie et la bonne humeur. Filia est un des rares persos capables de d’agacer Xelloss.
Plus d’infos spoilantes sur Xelloss, cliquez là !


En bref, personne ne sait ce que veux Xellos, ni ce qu’il pense vraiment. A toutes les questions gênantes (ou pas), il répond avec sa phrase fétiche "Sore wa himitsu desu ! ^^" (C’est un secret !).
++++
Les Animes
Vous l’aurez sans doute remarqué, mais ma culture Slayeriste vient essentiellement des animes. Et oui, les manga étaient (sont ?) fort difficile à trouver, et ne parlons pas des romans.

Donc, parlons maintenant un peu des animes de Slayers.
Il y en a 2 types : les "séries TV" et les OAV. Chose assez courante, n’est-il pas ?
Cependant, une chose est à noter sur les OAV : ils ne mettent (le plus souvent) pas en scène l’équipe "de base" présenté plus haut. Ils se passent avant et son donc centré sur Lina seulement.
Elle se voit alors affublée de la compagnie d’une autre sorcière(et rivale autoproclamée) inoubliable : Naga le Serpent Blanc.
Vous croyez tout connaître aux rires démoniaques des grands méchants ? Ils ont tous pris des cours de rire et de mépris avec Naga.
Son rire est classé comme arme de destruction massive au même type que le Dragon Slayer de Lina.
Naga serait en outre la grande sœur d’Amélia (et donc une princesse héritière).

Revenons aux séries TV.
Initialement, il y en a 3 : Slayers, Slayers Next et Slayers Try.
Une nouvelle saison toute fraiche à débarquer en 2008, curieusement, elle est "coupée en deux" : Slayers Révolution puis Slayers Evolution-R (en cours de diffusion).

La première chose à savoir sur ces séries d’anime c’est qu’elles sont vieille : 1995, 1996 et 1997.
Vieille, donc à l’animation pourris, au design "old school" bien abrupt.
On ne regarde pas Slayers pour sa beauté et sa fluidité.
Ensuite, qui dit vieux, dit traité comme les vieux anime : la qualité même de mes DVD est foireuses, les traductions pourris (l’épisode 1 de Slayers est immonde, d’ailleurs le traducteur est vite jarté et change).
On regarde donc Slayers pour ses points forts : l’humour et les scénars (débile et/ou sérieux) et les destructions magiques parfois orgiaques.

Slayers
Première saison, premières rencontres. C’est la constitutions du groupe : Lina, qui rencontre Gourry, Zelgadis qui bascule du coté éclairé de la lumière, Amélia et Sylphiel qui se greffe au groupe... Et tout ça fini par sauver le monde (et/ou manque de le détruire).
Mais qui meurent ? Cliquez pour spoil !


A noter que la première lettre de chaque épisode des titre originaux suivent l’ordre de l’alphabet (ça tombe bien y’a 26 épisodes ^^).

Slayers Next
Seconde saison, marqué (au fer rouge) par l’arrivée de Xellos.
A mon avis, la meilleure des saisons. Plus de débilités tout en conservant un bon scénario.
Il s’installe le "rythme" Slayers dans cette saison : épisode 1, destruction d’une ville au Dragon Slayers (c’est une constante), puis quelques épisodes pour "poser le mystère", puis plein de débilités, avançant lentement l’histoire au milieu d’événements rocambolesques, avant un final apocalyptique presque sérieux/complexe. Et on sauve le monde, again.
Plus de spoilers en cliquant !



Vous avez trouvé le Lord Of Nightmare, Luna Inverse, Beastmaster Metalium, Hellmaster Fibrizo ?^^
A noter : les titres originaux des épisodes 1 à 25 forment un shiritori : la dernière syllabe du titre d’un épisode correspond à la première syllabe du titre de l’épisode suivant (un peu comme une comptine Trois petits chats). Si je ne m’abuse, ce genre de truc sert d’incantation de protection contre les esprits au Japon.

Slayers Try
Troisième saison (surement à la demande des fans), elle bénéficie d’un scénario original (non issus des mangas donc).
Et ce n’est pas qu’une saison "pour le fric", le scénario est pas mal et se tient.
Dans cette saison, on fait connaissance avec Filia et le reste du monde de Slayers.
En effet, après les événements de Slayers Next, une barrière "de protection" démoniaque (oxymore inside !) est tombée, offrant de nouveau horizon aux héros (genre 75% du globe ^^).
Voilà de faire une sacrée nouvelle route gastronomique ! Et accessoirement sauver le monde, menacé par d’étrange envahisseurs à la recherche (entre autre) de l’Epée de Lumière.
A noter qu’en dehors de la "zone démoniaque" (là d’où vient le groupe), la magie (surtout la sorcellerie bourrine) est très peu connus et pratiquée.
Plus de spoilers en cliquant !



Là, avez-vous remarqué le symbole de Dark Star Dugradigdu, Luna Inverse, un aperçut de la forme humaine de Beastmaster ?
A noter : les premières et dernières syllabes des 24 premiers épisodes forme (en japonais) un iroha (truc utilisant tous les kana de la langue à par le ん).

Slayers Revolution et Slayers Evolution-R.
Quatrième (et cinquième) saison de Slayers ! Débutant en juillet 2008, on ne l’attendait plus !
Et oui, 11 ans après Slayers Try, ça ne nous rajeunit pas...
J’ignore pourquoi cette saison a été coupé en deux. Comme elle est en cours de diffusion, je n’ai pas encore tout vu.
Au programme tout de même : l’apparition d’un étrange animal en peluche surpuissant et magicien(oh, une mascotte mignonne, ça fait craindre le pire mais bon...), Gourry cherchant une nouvelle arme, Lina accusé d’être Lina, Zelgadis voulant redevenir humain (comme toujours), des tanks "anti-magie" ridicules, Amélia et la Justice, Xellos et ses traitrises, bref du Slayers !
Cette saison a un graphisme et une animation très "old school" afin de ressembler aux précédente, mais on sent que l’ordinateur est passé par là (notons d’ailleurs quelques "effets 3D" malséants).
Bref, ça palit comparé aux beaux animes actuels, mais c’est pas ce qu’on recherche dans Slayers.
Pour quelques spoilers, cliquez ici



Humm, pas grand chose dans celui-là... La vrai forme de Xellos, des symboles (moches) du Lord of Nightmare un peu partout...


Attention, pas mal de spoiler (sur Next,Try et Revolution) dans celui là avec Rezo, Ruby Eye et des tas de Mazoku.
A noter : comme pour la première saison , la première lettre de chaque épisode des titre originaux suivent l’ordre de l’alphabet... Ils se sont pas foulé cette fois !

Les mangas.
Les mangas de Slayers sont considérés comme plus "mature", moins loufoque et un epu plus "dark" (sans aller dans le Seinen dépressif, hein) que les animes.
Evidemment l’histoire s’en écarte par moult détail (Slayers Try n’étant d’ailleurs pas adapté en manga).
Je n’ai jamais lu l’intégralité des mangas correspondant à Slayers et Slayers Next (si une bonne âme les a, je suis preneur) aussi je ne peux pas trop critiquer. En plus, il semble difficile de s’y retrouver avec les ré-éditions, combo et manga de side-story correspondant (ou pas) aux OAV.

Deux choses sont toutefois à noter :

Slayers - Knight of Aqualord : celui-ci est une "alternative" à Slayer Try. On enchaine donc après Slayers Next et la destruction de la barrière démoniaque : le monde s’offre à nos héros ! Ce qui veut dire de nouveaux ennemis et de nouveaux alliés (et des anciens, bien sûr).
Vous pouvez trouver les scantrad de Slayers - Knight of Aqualord sur onmanga.com
Mais le plus étonnant, c’est qu’elle est publiée en France (j’en possède d’ailleurs un volume) !

Slayer Revolution et Slayer Evolution-R : Oui, la nouvelle saison de Slayers est adapté en manga !
Pour les impatients, vous pouvez donc prendre un peu (pas beaucoup) d’avance sur les animes. Les scantrad de Slayers Revolution sont et ceux de Slayer Evolution-R ici

Il existe encore d’autre manga de Slayers, il comprit un récent et étrange Slayers Light Magic où Lina et Gourry se retrouve dans le futur !

Bonus : Fan vocabulary
Pour faire son otaku et parler de fan à fan, quelques clefs de langage (que j’ai éviter au possible d’employer dans cet article).
Démon : Mazoku (pour le gros seulement, ceux qui ont un non. Sinon, on parle de lesser-Demon).
Pour les 4 Roi Démon (un par univers), tel Ruby Eye Shabranigdu : Ma-ō (de Mazoku, avec un suffixe d’importance/respect).
En anglais, pour les subordonnés de Shabranigdu (ce que j’appelle les Princes Démons), on parle de Mazuko Lord.
Et du coté du Bien ? Les ennemis héréditaires des Mazoku sont les Dragon, appelé assez logiquement Ryūzoku.
Ils servent les Shinzoku (équivalent des Ma-ō et Mazoku Lords), qui sont généralement de forme Dracomorphe.
Le chef des Shinzoku du monde de Slayers est le Flare Dragon Ceifeed, qui a une certaine Luna Inverse comme servante...

Un message, un commentaire ?

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)



Qui êtes-vous ? (optionnel)