Invocation
MageGaHell Aerth
Aerth, récits fantastiques
2 commentaires     T T T  
30 ans et toutes ses dents

30 ans et toutes ses dents

(MageGaHell’s Blog - 3615 My IRL - 3/08/2009)

Ce titre est presque un mensonge, en fait...
En effet, je n’ai que trois dents de sagesse sur quatre (y’en a une qui a jamais voulu pousser, me privant d’un point en SAG).
De plus, quatre de mes molaires sont constitués à 80-90% de métal (surement pas du plomb, c’est sensé être toxique le plomb).
Anecdote (ce post/blog sert à ça après tout) : dans ma tumultueuse jeunesse, dans un village perdu en pleine campagne ardéchoise, l’unique dentiste du coin m’a évidemment examiné quand quelques tâches noirâtres sont apparut sur ma bel denture mis à mal par trop de sucreries (enfin, aucune idée : je n’ai jamais été un goinfre gourmand et j’applique la brosse de manière régulière, sinon c’était taloche).
Ce brave praticien de cambrousse a eut le diagnostic osé suivant : "Revenez quand ça vous fera mal".
Je l’ai bien évidemment pris au mot. L’ennui, c’est que les caries par chance(?) ne m’ont jamais fait mal.
Ce fut donc quelques années après que mes parents, examinant par hasard (ou pas) mes dents ont vu quel les susdites molaires n’étaient plus que morceau d’email troué (mais sans que cela me gène n’y me m’apporte la moindre douleur).
Rendez-vous fut donc chez un spécialiste plus professionnel qui me posa (en multiples et douloureux rendez-vous) mes plombages.
Ma vie n’est-elle pas mirobolante ?

Sinon, en ce 3 août 2009, j’ai trente ans.

Me voici officiellement plus jeunes, ni encore vieux. Etranges limbes.
Faisons donc un petit bilan avant de sauvegarder la partie.
Déjà, ça s’annonce mal : j’ai une mémoire affreuse et la majeure partie de mon enfance et de mon adolescence ont disparu ou ne sont plus que fugace brume nébuleuse dans mon esprit.
Voilà que j’ai passé le bac il y a 13 ans, j’ai "fini" mes études il y a 6 ans et commencer à travailler vraiment il y a 4 ans.
Alors que mes connaissances et amis se marient et ont des enfants (d’ailleurs félicitation à Y., ma binôme de TP durant 4 ans de fac qui vient d’avoir son petit garçon il y a quelques jours), je suis à la traine : ni marié, ni patriarche.
Je vis par contre "maritalement" depuis 3 ans, avec une demoiselle que je connais au sens biblique du terme depuis 4 ans. Je considère et j’espère que ma vie affective est un succès.
A défaut de descendance, j’ai pour l’instant un serpent (Mokkori, un boa constrictor imperator) et l’ont peut considérer que le chat et le hamster russe de Myllena m’ont adoptés. Je ne sais pas si le nabaztag compte.

Coté travail, après avoir été chassé à coup de balais et de non-subvention/niveau insuffisant de la Science et de la Biologie, je me suis lancé dans le Webmastering, sujet vaste et faste.
J’y ai rencontré un modeste succès, sans prétention : l’argent à défaut d’affluer en masse, tombe régulièrement et grossit régulièrement. Et tout ça en faisant des choses qui me plaisent/pas trop chiantes (même si je râle beaucoup) et surtout ne nécessitant pas d’effort physique.
En faisant le bilan, je n’ai pas fais tant de sites web que ça, en 4 ans. Il faudra que je compte exactement, mais ça doit pas dépasser 15-20...
Certains ont été des flops, d’autres s’en sortent bien (surtout celui boosté par Twilight). Je ne peux hélas pas trop en parler ici, secret professionnel, tout ça...
Après avoir marqué le net de mon pseudo pervers qui entra dans la gloire (aheum) en temps que metatag de cul, j’œuvre maintenant discrétement mais efficacement... Tant à l’agence que dans le privée, j’offre gracieusement mes services à ma dulcinée, aussi geek que moi(voire plu) et ravie d’avoir un websclave taillable et corvéable à merci.

Niveau loisir, le jeu de rôle et l’écriture m’ont fuit. Par flemme, essentiellement : le travail sur ordinateur n’épuise pas le corps mais j’ai l’impression qu’il suce mon esprit, me laissant telle une loque pantelante.
Bon, le travail et les trajets en région parisienne, qui nécessiteraient un blog complet (comme celui-là) pour être conté tellement ils sont parfois épique.
Un de mes loisirs restant (outre la lecture à outrance) est le MMORPG. Un seul pour être précis, un seul qui est dépassé : Ragnarok Online. J’y joue encore, illégalement, car je n’aime pas payer pour me distraire, surtout que je suis ce qu’on appelle désormais un "casual gamer" (encore que).
RO (pour les intimes) est plus qu’un jeu pour moi : j’y ai rencontré de nombreuses personnes intéressantes, qui ont élargis mon cercle (restreint) d’amis. Je pourrais presque être le père de certains, c’est rigolo, ça entretien mon jeunisme.
C’est aussi sur ce jeu que j’ai initialement fait plus connaissance avec Myllena.
Et avec elle, j’ai franchis le pas et ouvert (il y a déjà quelques temps) un serveur qui a fermé depuis, mais qui a marqué la communauté française par son sérieux et son professionnalisme (enfin j’espère).
Mais foin des gloires (?) passée : maintenant je continue à roder dans cet univers du pserv’ ragnarokien français, telle une ombre sarcastique qui donne parfois un coup de main ou laisse tomber quelques idées. Il m’arrive encore de glander ingame et de me vider la tête à massacrer (lâchement) des hordes de monstres kawaii.
Je me remets peu à peu à jouer au jeu de rôle, par forum, un pis-aller qui reste plaisant et moins gourmand en temps/organisation. J’y cherche également l’inspiration pour le PLC de cette année, dont le sujet n’a pas encore provoqué l’étincelle créatrice...

Amour, argent, loisir... Il manque quoi ? Ah oui, santé !
De ce coté là, à part l’histoire ancienne et rigolote sur mes dents, rien à signaler.
J’ai du prendre 5-8 kg depuis que je suis entrer en fac, atteignant les 62-63kg aujourd’hui, pour 1m70 (ça n’a pas changé, ça). La wii trouve ça fort raisonnable, malgré mon régime carnassier où verdures et fruits sont quasi-bannis malgré les efforts méritoires de Myllena.
Cette taille, désormais petite n’a guère variée depuis la 5ème-4ème. J’ai été grand, en ces temps là. Mais brièvement.
Je suis myope depuis la fac (c’est familial apparemment et non dû à d’innombrable partie de Starcraft).
J’ai quelques cheveux blancs mais fort peu, ma chevelure d’un noir d’ébène et d’une douceur exquise continuant de faire l’admiration de tous (aka Myllena et le coiffeur). Bref, là encore ça va.

J’ai une belle vie. J’vais continuer tiens ! Rendez-vous pour le post des quarante ans !

2 commentaires
Un message, un commentaire ?

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)



Qui êtes-vous ? (optionnel)